Grande Canarie

 

Barranco de la Virgen

 

Randonnée originale 3 niveaux

Trace GPShttps://fr.wikiloc.com/itineraires-randonnee/barranco-de-la-virgen-complet-45804392

Il y a plusieurs façons de visiter le Barranco de la Virgen

  1. -version courte aller/retour montée/descente (2h environ)
  2. -version moyenne (4 à 5h environ en descente, sur une idée originale d’Olivier)
  3. -version longue (6 à 7h environ en descente, sur une idée originale d’Olivier)

1-La version courte

C’est la fin de la rando moyenne ou longue, la partie la plus fréquentée car assez facile et connue des locaux pour aller défouler les enfants.

Pour cela, mieux vaut une voiture, le bus 123 ne passe que 4 fois par jour (lundi à vendredi), il faut une correspondance depuis Las Palmas, 2 depuis Maspalomas, et l’arrêt Barranco de la Virgen n’existe pas en théorie, donc il faut tomber sur un chauffeur compréhensif, vous entraîner au regard de cocker, sinon, il vous arrêtera à Firgas, où 2km de route fréquentée vous attendent pour revenir au pont. 

A partir du pont, c’est facile, il y a un chemin qui monte, le long de la rivière; facile au début, puis un vrai parc d’aventure vous attend, traverser plusieurs fois la petite rivière sur des pierres ou des rondins installés, passer au milieu des roseaux, escalader des rochers pour monter au dessus de la cascade (il y a une corde pour redescendre...), etc...

Quand vous en avez marre, ou si vous jugez l’escalade (même sans grande difficulté) hors de votre portée, la balade est finie, vous redescendez.par le même chemin.

Attention, il est fortement déconseillé de s’aventurer au delà du tracé dans le lit de la rivière, la partie après le chemin en pointillés rouge qui sort de la vallée est réservée au canyoning, tenue amphibie, casques et cordages obligatoires...

2-La version moyenne

Préparez vous à voir des choses magnifiques, mais sachez qu’il ne faut pas traîner, la nuit tombant à 18h l’hiver, il serait dommage de devoir finir à la torche. Vous allez découvrir ce que peu de randonneurs ont fait jusqèà maintenant, le Barranco de la Virgen vu de haut perchés sur un canal sauvage à 850m d’altitude.

A faire en bus ! Le mieux est de résider dans les hôtels dans le coin de Maspalomas où il fait toujours beau et tout est fait pour que le touriste trouve des bus.

Bus 18 9h30 Faro de Maspalomas et Correspondance à Tejeda

Bus 305 11h30 jusqu’à Cruz de Tejeda (ce bus était encore impossible à choper il y a 2 ans, il faut être passé à San Bartolomé à 10h45-50, sinon, on manque la correspondance, il faut un chauffeur réactif pour dépasser les vélos et prompt à encaisser rapidement...).

Cruz de Tejeda, on monte un petit peu, mais ensuite on va descendre tout le temps. 

L’arrivée à Cuevas del Corcho est magnifique (photo ci dessous).

On suit ensuite plus ou moins la route jusqu’à Valsendero

Arrivé à Valsendero, un choix s’impose: “par le haut ou par le bas”. Personnellement j’ai préféré suivre le canal et passer par le haut, et ne pas randonner sur la route au fond de la vallée. La route ça peut être bien aussi, il y a les maisons remplies de fleurs (les chiens qui aboient) et les vergers de citrons et oranges.

Pour prendre le chemin du canal, il y a possibilité de 

-le suivre le canal depuis Valsendero, mais je déconseille, car vous allez passer très proche de plusieurs maisons isolées qui ont fait en sorte de bloquer le promeneur éventuel avec des barrières de fortune, et surtout qui ont des chiens habitués à faire peur aux touristes. Il faut donc plutôt

-prendre le canal au niveau de la conduite forcée, cet énorme tube sur pont oblique, vous ne pouvez pas le rater, vous descendez en dessous et vous tombez sur le canal à 850m d’altitude.

Longer le canal permet d’admirer la vallée depuis le haut, c’est grisant, et vous êtes seuls au monde.

On suit le canal jusqu’à Casas del Tablero, là il faut descendre sur la route. Il y a 2 possibilités,

1- Petit chemin en jaune qui fait semblant de suivre le canal au niveau du virage, s’enfonce à gauche dans la végétation et descend raide le long des petites cascades, ce chemin n’existe pas sur les cartes et pourtant il est très bien tracé par un passage régulier de randonneurs (difficile pour les genoux).

2- Sinon, suivre la fin de la route qui se transforme en chemin (en bleu ici)

Une fois que vous avez passé l’usine, ne tombez surtout pas dans le piège des chemins qui vont vers la rivière. Entre San Anton et Casas de Matos, il n’y a aucune possibilité de chemin dans le fond de la vallée, toutes les traces trouvées sur internet sont des traces avec Canyoning (Casque, combinaison, cordes, etc) et le chemin qui semble aller vers une maison proche de la rivière est hors d’usage et la dérivation est privatisée, je suis passé (escalade de barrière et barbelés, cas de force majeure, la nuit commençait à tomber...), mais le jour où les propriétaires sont là avec le chien, on est mort...

Quand vous replongez dans le ravin en suivant le chemin officiel, l’aventure commence. Il faut trouver le tracé (bien visible) qui traverse souvent la rivière, c’est amusant, puis la descente (presque en rappel, mais accessible à tout le monde) de rochers avec des cordes, si vous ne passez pas trop tard, vous rencontrerez du monde sur ce terrain de jeu. Quand vous arrivez à la connection avec le Barranco de Azuaje, vous passez sous le pont, et là c’est la descente vers la mer. Le chemin est une route, mais Attention, au milieu du Barranco de Azuaje, il y a une partie très sauvage, où il faut aussi un peu chercher la trace au milieu des roseaux, cairns rassurants un peu partout, mais à ne pas faire de nuit.

Arrivés à la côte, prenez le premier bus pour las Palmas (103 ou 105) toutes les 20 minutes, jusqu’à environ 20h30-21h, puis toutes les heures jusqu’à 23h40!!!!.

Vous pouvez télécharger la trace GPS ici;

https://fr.wikiloc.com/itineraires-randonnee/barranco-de-la-virgen-moyen-45804125

3- la version longue

Elle reprend quasi intégralement la version moyenne, sauf entre Cuevas del Corcho et Valsendero. Elle permet d’aller admirer des maisons troglodytes et une vallée sauvage magnifique le long d’un canal d’irrigation au chant des oiseaux. Néanmoins, cette boucle supplémentaire s’adresse à des randonneurs confirmés (équipés GPS) car il y a 2 fois 100m où le chemin n’est plus vraiment tracé (janvier 2020) et il faut se débrouiller pour faire la jonction entre les traces (dans une végétation très élaguée, je vous rassure).

Avant d’arriver sur la route à Cuevas del Corcho, il faut bifurquer à gauche, attention, aucun panneau, la nature a brûlé il y a des années et ils n’en ont pas remis. Il faut trouver soi même l’embranchement avec le chemin (bien tracé pourtant quand on est dessus) qui rejoint le canal. ensuite on suit ce canal, c’est très facile.

Avant d’arriver à la route, il vaut mieux ne pas avoir le vertige...on peut se tenir au mur si besoin, ou pire, mettre les pieds dans l’eau.

La glissière de sécurité est coupée à l’endroit du départ du chemin en face.

Et à partir de là, chemin très bien tracé mais par intermittence (2 fois 100m où il faut naviguer au GPS), vous devez vous démerder un peu par endroits pour descendre jusqu’au poste transformateur, où là, vous aurez un grand chemin large qui ne se perdra plus. Ce n’est pas difficile, mais il faut être constamment vigilant pour ne pas tomber dans le panneau des précédents qui ont été trop loin et qui ont laissé une trace avant de faire demi tour et bifurquer. Il faut viser le poste transformateur, c’est simple, vous le verrez de loin, seule maison dans la vallée à cet endroit, mais je n’ai jamais compris pourquoi il n’y avait aucun chemin 100m avant et une route large en terre après...alors que beaucoup de randonneurs passent à cet endroit.

Arrivés à Valsendero, vous rejoignez la rando moyenne.

Vous pouvez télécharger la trace GPS ici:

https://fr.wikiloc.com/itineraires-randonnee/barranco-de-la-virgen-complet-45804392